Justin Poudrette

Enfant ambassadeur
Justin Poudrette

Le 17 septembre 2008, mes parents ont reçu le terrible diagnostic; j’étais atteint de l’aplasie médullaire idiopathique. Je n’avais que 18 mois.

C’est à ce moment que notre vie a basculé, c’est à ce moment que mes parents ont réalisé qu’avant le diagnostic, nous avions ce qu’il y a de plus précieux au monde : la santé.

Il y a eu les transfusions sanguines, les traitements de chimiothérapie, la ponction de la moelle osseuse, l’opération, les médicaments. Une des choses les plus difficiles pour mes parents était lorsque l’oncologue parlait de mes chances de survie en pourcentage.

Leur bébé qui avait toute la vie devant lui devait se transformer en héros et affronter cette épreuve.

Nous étions très bien entourés par notre famille et nos amis, et il y a aussi eu Leucan. Cette Association que l’on reconnaît par la fameuse coccinelle rouge. C’est une Association que tout le monde veut encourager, tellement la cause est importante, mais dont personne ne veut faire partie…

Leucan a permis à mes parents de rencontrer d’autres parents d’enfants atteints de cancer et d’échanger avec eux.

Quand on est avec les gens de Leucan, on n’a pas besoin d’expliquer, les regards sont complices et compréhensifs. Le personnel nous accueille, nous écoute, s’informe et nous encourage. Ça fait du bien de savoir que nous ne sommes pas seuls à travers cette terrible épreuve.

Merci Leucan, je n’ai pas beaucoup de souvenirs de cette période étant donné que j’avais seulement 18 mois, mais mes parents m’ont toujours dit : une chance que l’on avait Leucan.

Partenaire hôte